Mélissa

"J’ai obtenu en 2006 un Master 1 « Culture, territoire, patrimoine », après avoir suivi le parcours disciplinaire de la licence d’italien.

Après m’être renseignée au CIO de Carnot, je me suis orientée vers le métier de professeur documentaliste. Je me suis donc inscrite à l’IUFM et ai obtenu le CAPES en 2008.

N’importe quelle licence permet d’accéder à ce concours (aujourd’hui Master des métiers de la documentation). Cela permet de suivre des études que l’on aime jusqu’en licence et pas forcément parce qu’on y est contraint par un projet professionnel.

La formation au département d’italien est conviviale et individualisée, donc la transition plus facile avec le lycée. On nous apporte des connaissances dans des domaines variés : langue bien sûr mais aussi littérature, civilisation, art, opéra, géographie…. On nous permet également de prendre des responsabilités dans l’association du club d’italien si on le souhaite.

Précédemment, j’avais eu peu d’expériences professionnelles et toujours pour de courtes périodes : commerce, tutorat d’élèves de 1ère année à la fac, tutorat de la bibliothèque du département d’italien.

Actuellement, je suis donc professeur documentaliste en collège. Mon travail est varié n’ayant pas de programme à respecter, entre des tâches de gestion de centre de documentation (acquisition d’ouvrages, mise en valeur du fonds documentaire…) et des activités pédagogiques (projets éducatifs et culturels, formation à la recherche documentaire, incitation à la lecture…).

Hésitant entre l’enseignement et les métiers du livre, je suis ravie d’avoir pu cumuler les deux."