Léa

N’ayant pas de projet professionnel clairement défini après son bac ES, Léa choisit de faire une première année de LEA, avant de se réorienter vers le BTS Animation et Gestion Touristiques Locales, préparé à Chamalières. A l’issue du BTS, elle quitte la région pour aller à Amiens, où elle intègre la Licence Professionnelle Patrimoine, Tourisme, Environnement.

Dans le cadre de cette licence, elle réalise un stage au sein de la DRAC de Picardie, et c’est là qu’elle prend conscience de sa passion pour le patrimoine. Dès lors, elle décide d’orienter sa carrière vers un poste à responsabilités dans ce domaine.

Elle revient à Clermont-Ferrand pour poursuivre ses études en s’inscrivant dans le Master 1 Développement des Territoires Ruraux, avant d’intégrer le M2 Tourisme et Valorisation des Territoires. Après un stage très concluant, elle se voit proposer un CDI qu’elle accepte.

Léa affirme que sa formation universitaire a été un atout, qui lui a permis d’acquérir des outils de travail concrets, par le biais d’interventions professionnelles, de mises en condition lors du travail collectif de terrain, ou encore de stages et d’enseignements théoriques nécessaires à la compréhension du fonctionnement d’un territoire. Ainsi, elle utilise quotidiennement certaines notions acquises lors de son cursus universitaire, telles que la cartographie, la mise en réseau, le diagnostic de territoire etc.

Léa encourage donc les étudiants à multiplier les expériences dans divers domaines pour trouver leur voie et se créer un « carnet d’adresses », tout en profitant des travaux collectifs de terrain.